En France, les maladies cardiovasculaires sont la deuxième cause de décès. Selon l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), elles provoquent près d’un décès sur quatre dans le pays. Parmi les facteurs aggravants, on trouve notamment l’alimentation, qui joue un rôle central dans le développement de ces pathologies. Dans cet article actualisé du 18/05/2023, nous mettons en lumière six types d’aliments particulièrement nocifs pour le cœur : charcuterie, viande rouge, pâtisseries industrielles, biscuits apéritifs, aliments frits et beurre.

1. Charcuterie

La consommation excessive de charcuterie est associée à une augmentation du risque d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et autres complications cardiaques. Ces produits sont riches en graisses saturées et en sel, ce qui favorise l’hypertension artérielle et augmente les niveaux de mauvais cholestérol (LDL). De plus, ils contiennent souvent des nitrites ajoutés comme conservateurs qui peuvent se transformer en composés cancérigènes dans notre organisme.

Pour protéger votre cœur sans renoncer au plaisir gustatif que procurent ces mets délicats comme le jambon ou le saucisson sec, optez pour des alternatives moins grasses telles que la dinde ou le poulet fumés sans nitrites ni additifs nocifs.

2. Viande rouge

La viande rouge, notamment celle provenant de bovins et de porcs, est également à consommer avec modération pour préserver la santé cardiovasculaire. Elle contient des graisses saturées qui élèvent le taux de mauvais cholestérol dans le sang et favorisent l’obstruction des artères. Par ailleurs, les protéines animales ont un impact sur la fonction rénale et peuvent entraîner une augmentation de la pression artérielle.

Privilégiez plutôt les sources de protéines végétales comme les légumineuses (lentilles, pois chiches) ou encore les poissons gras riches en oméga-3 tels que le saumon, le maquereau ou les sardines.

À LIRE  Révolution santé : 3 astuces simples pour intégrer les algues à votre alimentation et tout changer

3. Pâtisseries industrielles

Les pâtisseries industrielles sont souvent bourrées d’additifs alimentaires, de sucres ajoutés et d’acides gras trans issus des huiles hydrogénées utilisées dans leur fabrication. Ces derniers augmentent considérablement le risque d’accidents cardiovasculaires en élevant le niveau de mauvais cholestérol tout en abaissant celui du bon cholestérol (HDL).

Néanmoins, il convient de souligner l’évolution positive dans ce domaine grâce à une nouvelle génération de pâtissiers qui privilégie désormais des ingrédients plus naturels et moins nocifs pour notre organisme. Optez donc pour ces produits frais et faits maison lorsque vous avez envie d’une douceur sucrée, ou essayez de réaliser vos propres pâtisseries en utilisant des matières grasses plus saines comme l’huile d’olive ou de coco.

4. Biscuits apéritifs

Les biscuits apéritifs industriels sont également à éviter pour préserver votre cœur. Ils contiennent souvent une quantité importante de sel, ce qui peut entraîner une hausse de la pression artérielle et favoriser le développement de maladies cardiovasculaires. De plus, leur teneur élevée en graisses saturées et en acides gras trans augmente le risque d’obstruction des artères.

Privilégiez plutôt les alternatives saines telles que les légumes crus accompagnés d’une sauce au yaourt allégée, des olives vertes dénoyautées ou encore des noix et amandes non salées riches en bons gras pour combler vos envies salées lors d’un apéritif entre amis ou en famille.

5. Aliments frits

La consommation régulière d’aliments frits est également néfaste pour la santé cardiovasculaire. Les huiles utilisées pour la friture peuvent être chauffées à très haute température, ce qui entraîne la formation de composés toxiques et cancérigènes appelés aldéhydes. Par ailleurs, ces aliments sont généralement riches en graisses saturées et trans qui contribuent à l’augmentation du mauvais cholestérol dans le sang.

À LIRE  Comment utiliser le moringa pour perdre du poids ?

Pour savourer vos plats préférés sans mettre votre cœur en danger, optez pour des méthodes de cuisson plus saines comme la vapeur, le grill ou la papillote. Vous pouvez également utiliser une poêle antiadhésive sans matière grasse ou privilégier l’huile d’olive vierge extra qui résiste mieux à la chaleur et contient des antioxydants bénéfiques pour votre organisme.

6. Beurre

Le beurre est un aliment riche en graisses saturées qui peuvent favoriser l’augmentation du mauvais cholestérol et nuire à la santé cardiovasculaire lorsqu’il est consommé en excès. Il est donc recommandé de limiter sa consommation et de privilégier les matières grasses végétales riches en acides gras insaturés, tels que l’huile d’olive, l’huile de colza ou encore les margarines allégées sans acides gras trans.

Toutefois, il ne s’agit pas d’éliminer totalement le beurre de votre alimentation : une consommation modérée (10 g par jour) peut être intégrée dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée.

En conclusion, adopter une alimentation saine et équilibrée en limitant la consommation des aliments mentionnés ci-dessus est essentiel pour protéger votre cœur et réduire les risques de maladies cardiovasculaires. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé si vous avez besoin de conseils personnalisés pour adapter vos habitudes alimentaires à vos besoins spécifiques.

Partager

L'auteur

Isabelle

Nutritionniste de formation, Isabelle s'est perfectionnée au fil des années grâce à son expérience puis à plusieurs séminaires de perfectionnement, notamment sur la supplémentation alimentaire. Elle exerce depuis plus de 15 ans, ce qui ne l'empêche pas de rester en pointe sur l'état de l'art de la recherche en nutrition.